Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 23:12
Ces fiches ne se veulent pas la seule entrée possible pour telle ou telle oeuvre : elles se veulent avant tout une sorte de levier qui permet de ne pas s'enfermer dans le trop souvent "je n'y comprend rien. Jacques Koskowitz est un peintre qui, même à la limite de l'abstraction, nous explique ce qu'est sa peinture, et ce qu'est le travail de l'artiste.

Le tableau "l'atelier" est intéressant à ce point de vue : de construction classique, il peut  être abordé en parlant de l'occupation de la toile par le sujet ; mais, parce qu'il est un autre tableau qui le rappelle dans cette exposition, il raconte une partie d'une histoire, celle d'un peintre dans son atelier, devant sa toile, à un moment où tout est calme : le peintre travaille alors à une série qui se trouve elle aussi exposée.

Fiche 4 : raconter un moment (d'une histoire)




fiche 5 : la tentation de l'abstraction
Il est peu de toiles qu'on pourrait rattacher à un mouvement abstrait. Les signes y sont trop nombreux pour que le visiteur ne se raccroche pas "à quelque chose" : j'ai déjà parlé du "corbeau". Il est d'autres signes. Par exemple, les couleurs ont toutes une signification "symbolique"; Le rouge et le vert, bien sûr, couleurs "complémentaires" mais qui s'affrontent d'une toile à l'autre, comme les deux personnages qui violentaient les espaces de leurs représentations théâtrales.
La "déchirure" savante des visages ne conduit jamais à une abstraction même si on en est parfois proche : il reste toujours la forme triangulaire, ou la découpe de l'eil, qui nous fait revenir dans le connu.





Ces fiches doivent pouvoir être copiées: elles sont libres de droit.
Si vous souhaitez les copies JPEG sur vote ordi:

jeanmichel.marche@laposte.net
s.herbuvaux@free.fr

Pour une visite scolaire, merci de prendre rendez-vous
s.herbuvaux@free.fr

Repost 0
Published by jean michel marche - dans ajkoskowitz
commenter cet article
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 22:48
fiches pédagogiques 1

Nous avons imaginé, pour les scolaires mais aussi pour tout visiteur curieux d'approcher l'oeuvre, quelques fiches autour de thèmes précis

fiche 1 : la violence
Couleurs -dans leur choix et leurs affrontements -, vigueur du trait, contenu narratif des tableaux dégagent une impression de violence, qu'un signe , celui du "corbeau"noir menaçant dans le ciel, vient bien souvent souligner.


Fiche 2: le geste
Dessinateur remarquable, Jacques Koskowitz ne laisse rien au hasard : le trait est celui du chirurgien, précis, incisif, et le pinceau sert à arracher la réalité, le masque, pour voir "derrière"...


fiche 3 : les influences

Jacques Koskowitz connaissait remarquablement bien l'histoire des peintres et de la peinture. Certains l'ont marqué profondément : la solidité des constructions de Cézanne, l'exigence éthique de Van Gogh, l'inventivité de Picasso, le mystère de Goya, la force d'Ensor...
Dans le "cube" du hall d'honneur se trouvent des toiles anciennes des années 60-70 : on y mesure le chemin parcouru.




liens
vous trouverez des articles en tapant "Jacque Koskowitz "sur la fenêtre de votre serveur:
Conseil Général de Muerthe et Moselle
www.folger.fr/blog/index.php?
Spectacles à Nancy et ...WIKIPEDIA (personnalités nées à Nancy)
Repost 0
Published by jean michel marche - dans ajkoskowitz
commenter cet article
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 22:40

Expositions Jacques Koskowitz


Le conseil général de Meurthe-et-Moselle organise du 30 novembre 2007 au 25 janvier 2008 une exposition autour du peintre et plasticien Jacques Koskowitz (1932 1997), auteur d’une œuvre dense et originale qu’il importe de redécouvrir.


La Galerie Lillebonne et le Centre Culturel André Malraux présentent également des œuvres de cet artiste du 19 novembre au 21 décembre 2007.


Ces expositions constituent un événement culturel majeur et l’occasion exceptionnelle d’une approche pédagogique de l’Art Contemporain par des jeunes Lorraines et Lorrains.


L’association « Les Amis de Jacques Koskowitz » propose aux enseignants désirant initier leurs élèves à l’Art Contemporain, plusieurs possibilités :


  • Visite libre de l’exposition avec remise de fiches pédagogiques et de textes de et sur Jacques Koskowitz,

  • Visite guidée de l’exposition du conseil général suivie éventuellement d’une animation permettant d’approfondir la découverte de l’œuvre.


Plusieurs thèmes pourront être abordés au cours de ces visites :

  • Couleurs et lumière

  • Composition et formes

  • Figuration et abstraction

  • Filiation artistique

  • Le passé et le présent

  • Le choc de la peinture : la violence


Renseignements et réservations :

03 83 27 29 02 ou s.herbuvaux@free.fr


Repost 0
Published by jean michel marche - dans ajkoskowitz
commenter cet article
3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 22:47
Dans le catalogue de Beaume-les-Dames, extrait de l'interview donné à Martine Perrotin:

M.P : Peindre suppose donc une remise en question permanent?

J.K. : Oui, c'est l'utilisation d'un langage amis aussi et simultanément une réflexion sur ce langage. Et puis, des limites existent : Picasso faisait remarquer  à ce propos que les sujets et les thèmes sont finalement restreints. Chaque individu est donc limité dans ce qu'il peut dire et certains sujets nous appartiennent, sur lesquels nous revenons sans cesse.

M.P.: Est-ce une obsession?

J.K. : Sûrement, j'ai; même des idées d'expositions sur un seul sujet répété : partir d'une esquisse permettant l'élaboration d'une toile mise de côté une fois terminée puis, de cette esquisse, aboutir à une autre toile, révélant une sorte d'entêtement et faisant apparaître des différences d'une toile à l'autre. C'est le problème de la sincérité, des sincérités successives, de la fragilité et de la relativité de cette sincérité.

VISAGE MASQUE
23 JANVIER 91
Repost 0
Published by jean michel marche - dans ajkoskowitz
commenter cet article
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 11:17

L’association

 

 

Les Amis de Jacques KOSKOWITZ

 

 

A été créée en février 2003.

 

 

Pour assurer la promotion de l’œuvre et de la personnalité artistique de Jacques KOSKOWITZ, l’association a établi des priorités dans les actions à développer :

 

 

  • l’inventaire des œuvres de Jacques KOSKOWITZ en vue de l’établissement d’un catalogue raisonné,

     

 

  •  la réalisation d’expositions des œuvres de J.K.

     

 

  • la promotion des œuvres de J.K. auprès des musées et de galeries

     

 

  • la préservation des œuvres de J.K.

     

 

  • la mise au point d’éditions sur J.K et la valorisation de ses écrits

     

 

  • la création d’un site Internet et la sauvegarde des données sur J.K. sous forme de fichiers informatiques.

     

 

Cette liste d’actions n’est pas exhaustive, elle pourra évoluer, s’enrichir en fonction des apports de chacun des membres de l’association.

 

La réalisation de ces actions dépendra de l’implication des membres et du soutien fourni par les instances concernées.

 

Repost 0
Published by jean michel marche - dans ajkoskowitz
commenter cet article
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 11:15

JACQUES KOSKOWITZ

 

Peintre, enseignant, écrivain, animateur, acteur au gros nez de clown, ami incomparable, Jacques Koskowitz fut tout cela – et bien plus encore – pour tous ceux qui eurent la chance de le connaître et d’engager avec lui des conversations qu’ils n’en finissent plus de poursuivre dans leur ciel intérieur.

 

Disparu, Kosko ?

 

Allons donc ! Sa présence nous habite, sereine, inoubliable. Son œuvre est là, surtout, qui nous attend : exigeante, rigoureuse, silencieuse… et douloureuse aussi, oui, douloureuse comme ces lignes qui lacèrent sans pitié ses portraits, comme ces guerriers de carton, dressés, muets, au seuil de nos angoisses.

 

« On est – naît – peintre, dit-il, par fatalité ».

Pour dire la folie, la mort, la peur, la guerre. Mais également l’espoir, la vie, l’instant fragile…

 

Repost 0
Published by jean michel marche - dans ajkoskowitz
commenter cet article

Articles Récents